Vernissage à Moscou

du temps de l'U.R.S.S.

"De toutes les expositions d'art qui se tiennent chaque année en Union Soviétique, les expositions fédérales à Moscou sont les plus importantes et les plus prestigieuses. Elles présentent, en règle générale, au public plus de deux mille oeuvres de peintres, sculpteurs, dessinateurs et maîtres des arts appliqués des quinze républiques fédérées. Les oeuvres sont sélectionnées par des jurys spéciaux composés de peintres et de critiques d'art de renom.

Les deux expositions qui se sont déroulées à Moscou en 1987 et 1988 sous les devises «Le pays des Soviets» et «La jeunesse du pays» ont suscité un immense intérêt du public et provoqué de vifs débats, car elles ont reflété le processus de restructuration en cours, dans toutes les sphères de la vie du peuple soviétique, dans un contexte de transparence et de démocratisation.

L'exposition «Le pays des Soviets», inaugurée en 1987, à la veille de la célébration du 70e anniversaire de la Grande Révolution socialiste d'Octobre, a été, pour la première fois depuis de nombreuses années, l'arène d'une compétition non seulement entre les oeuvres, genres et styles divers, mais aussi entre les écoles nationales de peinture se distinguant par leur originalité, qui ont donné une image d'ensemble de l'art soviétique contemporain.

L'exposition des jeunes peintres de l'Union Soviétique «La jeunesse du pays» a lancé une sorte de défi aux stéréotypes qui se sont formés dans l'art soviétique au cours des années de stagnation.

De nombreuses oeuvres présentées à ces expositions (nombre d'entre elles étaient exposées pour la première fois) ont attiré l'attention du public par leur civisme, l'acuité des problèmes sociaux soulevés, la hardiesse de leurs originales solutions plastiques, le regard nouveau jeté par les artistes sur le monde."